Votez svp !

Découvrez les spécialistes du botox de Paris : http://desa-paris.fr/annuaire/France/esthetique/botox/

L’infiltration de toxine botulique est le traitement idéal pour les patients et les patients qui présentent des signes de “fatigue” sur le visage, due à l’abaissement du sourcil et aux rides frontales et périoculaires, qui donnent une expression ridée. Le nom commercial “botox” avec lequel le langage commun indique la formulation pour l’utilisation esthétique de ce médicament, a une action ciblée et limitée, bloquant temporairement la contractilité des muscles responsables des mouvements de mimétisme, et n’interfère pas avec d’autres traitements possibles de rajeunissement du visage, comme le resurfaçage au laser, peeling et remplissage.

Il y a beaucoup de choses qu’il est important de savoir sur la toxine botulique. Les nouvelles que vous trouverez sur le site ne peuvent remplacer une consultation personnalisée, au cours de laquelle vous pourrez également effectuer le traitement recommandé par le chirurgien plasticien, mais peuvent vous aider à dissiper les préjugés et les craintes dues à des informations incomplètes ou incorrectes.

Qu’est-ce que la toxine botulique (communément appelée “botox”) ?

La toxine botulique est utilisée en médecine oculaire depuis longtemps. Depuis 2004, le Ministère de la Santé a approuvé son utilisation dans le domaine de l’esthétique, limitée au type “A”, dérivé d’une des sept souches de la bactérie Clostridium Botulinum hautement sélectionnées en laboratoire. Les noms commerciaux de la Toxine Botulique Botulique de type “A” approuvée en Italie pour un usage esthétique sont Vistabex, Azzalure, Bocotoure.

Leur utilisation est autorisée pour la correction des rides glabellaires et périoculaires chez les patients de moins de 65 ans, à condition que le médicament soit injecté par un chirurgien plastique, un spécialiste en chirurgie maxillo-faciale, un neurologue ou un dermatologue. Le médicament contient une neurotoxine thermolabile, sous forme purifiée, produite par une bactérie anaérobie, Clostridium Botulinum, dont le mécanisme d’action est de bloquer, une fois pénétrée dans le muscle, la libération de l’acétylcholine. L’acétylcholine est une substance naturellement produite par notre corps, qui régule la contractilité du muscle en transmettant les stimuli envoyés par le système nerveux. En son absence, sous l’effet de la relaxation musculaire, les soi-disant “rides d’expression” de la zone traitée sont relâchées.

But du traitement à la toxine botulique

La toxine botulique injectée élimine les “rides d’expression” de la partie supérieure du visage (front, sillon gabellaire et région périoculaire), car elle bloque, pendant la période limitée pendant laquelle elle reste active, la contractilité des muscles responsables des mouvements mimétiques. Le visage acquiert une apparence plus jeune et plus détendue, mais sans perdre son expressivité naturelle, en gardant le résultat de trois à six mois.

La répétition périodique du traitement, à effectuer avant que les muscles ne retrouvent une mobilité normale, a un effet préventif important sur la formation des rides du front et de la région périoculaire.
A qui ce traitement est-il recommandé ?

Le patient ou le patient qui convient à ce traitement présente une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

rides frontales, interciliaires, péribuccales
“Pieds de poulet”
rides et sillons glabellaires (entre les sourcils)
sourcils “abaissés

Contre-indications et effets secondaires

Pratiquées par des professionnels sérieux, utilisant des médicaments autorisés et contrôlés, les infiltrations de toxine botulique sont sûres et donnent des résultats très satisfaisants. Une attention particulière doit être portée aux services à faible coût offerts, qui impliquent généralement l’utilisation de toxine botulique d’origine incertaine, qui pourrait être inefficace ou potentiellement dangereuse pour votre santé. Le traitement n’a pas de contre-indications spécifiques liées à l’âge, bien qu’à des fins esthétiques, il soit recommandé pour les patients âgés de 18 à 65 ans. L’utilisation de la toxine botulique n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, ni pour celles souffrant de problèmes neuromusculaires. De plus, des réactions allergiques ne peuvent être exclues chez les personnes prédisposées.
Comment se déroule la première visite ?

Lors de la visite, le chirurgien plasticien examinera votre visage, les éventuelles imperfections présentes et les rides “mimétiques” du front et des périoclès. Il vous écoutera afin de comprendre vos attentes et d’évaluer si les résultats de l’infiltration de la toxine botulique peuvent y répondre, en recommandant éventuellement des interventions alternatives ou complémentaires à celles qui vous intéressent. Il vous donnera toutes les informations sur le traitement, sa durée, et comment vous devez vous comporter dans les jours suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code