mai 28, 2024
green fern plant in close up photography

L’importance de la ventilation dans les serres horticoles
Pour les entrepreneurs du secteur de l’horticulture sous serre, il est non seulement important de réduire les émissions de CO2, mais aussi, naturellement, d’optimiser la productivité. Le contrôle actif du climat par la ventilation et la circulation joue un rôle important à cet égard.

Cela conduit à :
• Une réduction du différentiel de température
• Une meilleure répartition et absorption du CO2
• Une réduction du risque de maladies liées à l’humidité telles que le Botrytis, le mildiou et le Mycosphaerella.
Le contrôle du climat dans la serre peut être un défi majeur en raison des conditions variables de température et d’humidité. À l’extérieur, il dépend du temps, de l’emplacement et de la saison. À l’intérieur, il dépend par exemple de la culture, de la surface, de la hauteur de la serre et de la présence ou non d’un écran.

Climat idéal d’une serre

Une température et une humidité idéales permettent à la culture dans la serre de se développer au maximum de son potentiel, sans être entravée par les parasites et les champignons. En d’autres termes, un climat de serre optimal garantit un rendement plus élevé et de haute qualité, avec un effet positif sur le résultat d’exploitation.

Température

Si la température est trop élevée, la plante « respire » plus vite et le glucose (sucres) est brûlé, ce qui n’est plus disponible pour la croissance. En revanche, une température trop basse peut avoir un effet négatif sur la photosynthèse et donc sur le développement de la culture.

L’humidité de l’air

Si l’humidité de l’air est trop faible, les nutriments risquent de brûler, ce qui ralentit la croissance de la culture. Si l’humidité est trop élevée, les plantes absorbent difficilement les nutriments et l’eau et deviennent plus sensibles aux champignons et aux parasites. Pour atteindre le niveau de transpiration idéal au niveau de la plante, l’air doit avoir exactement la bonne température, l’humidité et le mouvement.

Ventilateurs

La ventilation horticole et la circulation mécaniques sont l’un des moyens les plus importants de contrôler l’humidité et la température dans une serre. L’utilisation correcte de la ventilation mécanique, ou des ventilateurs, peut ainsi garantir : Une distribution optimale de l’air pour éviter les différences de température verticales et donc une croissance uniforme.
Une meilleure gestion de l’humidité au niveau de la plante
Une réduction des coûts énergétiques
Une vitesse d’air basse constante souhaitée à tous les niveaux
Consulter une gamme de ventilateurs axiaux pour être plus certain. Un élément crucial du contrôle actif du climat est le choix correct de la circulation/ventilation et du ventilateur, en fonction de votre situation spécifique, comme
• la culture,
• la surface,
• la hauteur de la serre,
• l’écran,
• etc.
Vous devez être plus informé sur les : « Types de ventilation dans les serres horticoles ».
Types de ventilation et de ventilateurs pour les serres horticoles
Un élément crucial de la régulation active du climat dans les serres horticoles est le choix de la circulation ou de la ventilation et des ventilateurs appropriés, en fonction de votre situation spécifique. Quels sont donc les types de ventilation pour les serres ? Nous abordons les différentes méthodes dans cet article.
Circulation horizontale de l’air
Dès que la température des feuilles est inférieure à celle de l’air, il y a condensation, ce qui crée un environnement idéal pour les maladies associées à l’humidité, comme le Botrytis, le mildiou et le Mycosphaerella. Avec la circulation horizontale, un mouvement d’air est amorcé entre la culture et l’écran. La ventilation horizontale assure une température plus uniforme dans la serre et peut réduire le développement des maladies foliaires. L’air en mouvement élimine l’humidité du feuillage de la culture, ce qui entraîne un microclimat plus sec.

Circulation verticale de l’air

Avec la circulation verticale, l’air est aspiré par le bas et se répand sur la culture comme une couverture. L’air traverse principalement la culture, créant une température et une humidité uniformes. La circulation verticale locale de l’air permet, entre autres, d’obtenir les résultats suivants,
Solution pour la circulation verticale : V-FloFan
• Qu’il n’y a pas de différences de température causées par le refroidissement le long de l’écran ou par le chauffage par les lampes, du fait que l’air circule le long de la couverture de la serre sur de grandes distances
• Le mouvement de l’air pénètre mieux dans les cultures montantes.
• Le mouvement de l’air crée un microclimat actif autour de la plante.
• Un mouvement uniforme est créé sur une plus grande surface.
• La chaleur du soleil ou des lampes est efficacement transportée vers le bas.
Le mouvement sans accumulation de pression signifie que beaucoup moins d’énergie est nécessaire pour un certain déplacement d’air en m3/m2/h.
Les perturbations locales ont beaucoup moins d’influence sur le reste de la serre.
Grâce à une répartition appropriée avec un chevauchement suffisant entre les ventilateurs, en plus d’une égalisation verticale de la température, il y a également une petite égalisation horizontale.

Ventilation parallèle

Avec la ventilation parallèle, les ventilateurs sont suspendus côte à côte dans la serre. Depuis l’allée centrale, l’air au-dessus des plantes est soufflé sur le côté de la serre. L’air entre en collision avec la paroi latérale et se courbe vers le bas. Au niveau des racines, l’air revient ensuite dans l’allée. Cela crée une grande boucle. Ce système est généralement utilisé pour les cultures hautes où les ventilateurs soufflent à travers la culture. Cette méthode est rarement utilisée aujourd’hui.

Ventilation en série

La ventilation en série est la plus courante et est souvent utilisée pour les plantations basses. Avec ce système, les ventilateurs sont placés dans le prolongement les uns des autres dans toute la serre, comme une boucle. Un ventilateur prend en charge le flux d’air de l’autre unité et le déplace plus loin. Cela crée une bonne circulation d’air au-dessus de la culture.
Ventilateurs
Lors du choix du type de ventilateurs utilisés dans les serres horticoles, il est important de prendre en compte les éléments suivants :
• La durabilité et la fiabilité des ventilateurs
• La résistance aux températures élevées et à l’humidité
• L’aptitude à un usage intensif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *