mai 28, 2024
people sitting on chairs during daytime

Tout le monde ressent certaines réactions physiologiques comme des battements de cœur et des tremblements de mains.

10 conseils pour prendre la parole en public :

N’associez pas ces sentiments à l’impression que vous allez faire une mauvaise performance ou vous ridiculiser.
1. La nervosité est normale. Entraînez-vous et préparez-vous !
Certains nerfs sont bons. La montée d’adrénaline qui vous fait transpirer vous rend également plus alerte et prêt à donner le meilleur de vous-même. La meilleure façon de surmonter l’anxiété est de se préparer, de se préparer et de se préparer encore. Prenez le temps de relire vos notes plusieurs fois. Une fois que vous êtes à l’aise avec la matière, entraînez-vous – beaucoup. Enregistrez-vous sur vidéo ou demandez à un ami de critiquer votre performance ou à un de vos experts en voyance Suisse !
2. Connaissez votre auditoire. Votre discours les concerne, pas vous.
Avant de commencer à rédiger votre message, réfléchissez à qui il est destiné. Apprenez-en le plus possible sur vos auditeurs. Cela vous aidera à déterminer le choix des mots, le niveau d’information, le schéma d’organisation et l’énoncé de motivation.
3. Organisez votre matériel de la manière la plus efficace pour atteindre votre objectif.
Créez le cadre de votre discours. Notez le sujet, l’objectif général, l’objectif spécifique, l’idée centrale et les points principaux. Veillez à capter l’attention de l’auditoire dans les 30 premières secondes.
4. Surveillez les réactions et adaptez-vous-y.
Restez concentré sur l’auditoire. Mesurez leurs réactions, ajustez votre message et restez flexible. Si vous prononcez un discours standard, vous perdrez l’attention de vos auditeurs, même les plus dévoués, ou les confondrez.
5. Laissez transparaître votre personnalité.
Soyez vous-même, ne devenez pas une tête à claques, quel que soit le type de communication. Vous serez plus crédible si votre personnalité transparaît, et votre public aura confiance en ce que vous avez à dire s’il voit en vous une personne réelle.
6. Utilisez l’humour, racontez des histoires et utilisez un langage efficace.
Injectez une anecdote amusante dans votre présentation, et vous attirerez certainement l’attention de votre public. Le public apprécie généralement une touche personnelle dans un discours. Une histoire peut apporter cette touche.
7. Ne lisez pas à moins d’y être obligé. Travaillez à partir d’un plan.
Lire à partir d’un script ou d’une diapositive rompt le lien interpersonnel. En maintenant un contact visuel avec l’auditoire, vous gardez l’attention sur vous-même et votre message. Un bref aperçu peut servir à vous rafraîchir la mémoire et vous aider à rester concentré.
8. Utilisez votre voix et vos mains de manière efficace.
Évitez les gestes nerveux.
La communication non verbale véhicule la majeure partie du message. Une bonne prestation n’attire pas l’attention sur elle, mais transmet les idées de l’orateur clairement et sans distraction.
9. Attirez l’attention dès le début et terminez par une fin dynamique.
Appréciez-vous d’entendre un discours commencer par « Aujourd’hui, je vais vous parler de X » ? La plupart des gens n’aiment pas ça. Utilisez plutôt une statistique étonnante, une anecdote intéressante ou une citation concise. Concluez votre discours par un résumé et une déclaration forte dont votre public se souviendra certainement.
10. Utilisez les aides audiovisuelles à bon escient.
Un trop grand nombre peut rompre le lien direct avec l’auditoire, alors utilisez-les avec parcimonie. Ils doivent améliorer ou clarifier votre contenu, ou capter et maintenir l’attention de votre public.

La pratique ne fait pas la perfection

Une bonne communication n’est jamais parfaite, et personne n’attend de vous que vous soyez parfait. Cependant, en consacrant le temps nécessaire à la préparation, vous pourrez prononcer un meilleur discours. Vous ne pourrez peut-être pas vous débarrasser complètement de vos nerfs, mais vous pouvez apprendre à les minimiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *